de ma mémoire ...

090511 012

(San Andrea près de San Gimignano Toscane - Mai 2009)


Voyage sans cesse recommencé,

d’un éternel printemps toscan

dans la moindre parcelle de mon être enfoui,

rêve délicieux en ces matins gris,

j’aimerais errer là-bas encore

dans la quiétude de l’instant,

la sérénité des lieux,

juste avant l’hiver,

éblouie par le magique automne

renouvelant le décor

intemporel, sublime,

habillant les arbres, les vignes

de couleurs épicées

sous un soleil en déclin

illuminant les collines,

j’aimerais encore

embrasser du regard

la pureté des lignes,

enfermer dans mes mains

ces images de douceur.

Aujourd’hui,

tout est triste ici,

au dehors,

dans mon coeur aussi.


Michèle




© fran6.fr - 2017