l’horizon

070321 001

(La colline de Habsheim vue de la fenêtre de la cuisine - Mars 2007)


J’ai pour horizon

la crête d’une colline,

ourlée d’arbres et de buissons.

Au gré des saisons,   

ils se dépouillent ou s’illuminent

de feuillage frais, ou de fleurs blanches.

Le soleil filtre entre les branches,

avant de se coucher,

le soir, de l’autre côté.

Cette barrière naturelle

limite le regard, pas le rêve.

Je sais qu’au-delà d’elle,

les champs et les prés se succèdent,

se déclinant en maintes couleurs,

en courbes douces et vallonnées,

piqués de pommiers, de cerisiers.

De cet univers bucolique

l’architecture est magnifique :

l’immense toile qu’est la Nature

s’étale ainsi qu’une peinture.

Entre les bosquets parfois,

je devine une biche et son faon,

des pies bavardes, des faisans

aux plumages flamboyants.

Je reste là, comme une voyeuse

guettant leur mouvance silencieuse,

de ma fenêtre donnant

sur cet horizon vivant ...


michèle


© fran6.fr - 2017