requiem pour 6 petits cochons

120731 001

(Ferme Auberge du Molkenrain - Août 2012)


Si vous pouviez savoir

vous ne vous empresseriez pas

de vous gaver ainsi,

vos culs rebondis

non pas tournés vers La Mecque,

mais juste opposés à vos groins

dans votre auge enfouis.

Petits cochons goulus,

petits cochons je vous le dis :

un destin tragique vous guette.

A vous goinfrer ainsi,

à engraisser et à enfler,

vos jours sur Terre

vous écourtez !

Dès Novembre venu

le glas des cochonnailles

et autres tripailles

sonnera,

vous passerez par l’abattoir,

saignés comme cochon

jusqu’à la dernière goutte,

puis le hachoir, le saloir ....

Vos  poils,  en brosses termineront,

en serviettes de luxe votre enveloppe

servira,

et votre chair de remplir nos assiettes :

jambons, salamis, rôtis et côtelettes ...

Il faudrait que ces exécutions s’arrêtent ...

Amen !


«Je serai un jour végétarienne»


Michèle

© fran6.fr - 2017